Sables d'Olonne Sports Vendée Globe — 27 novembre 2020 — Par Ludovic Lejeune

Alors que la première quinzaine de course s’est déroulée assez calmement, à l’approche de l’anticyclone de Sainte-Hélène et avant d’affronter le grand sud, le week-end dernier a été animé pour plusieurs skippers :

Alex Thomson (en photo) a dû laisser passer ses concurrents pour réparer une lisse longitudinale à l’avant du bateau ; un problème de structure qui l’a fait lever le pied.
Passé devant, Thomas Ruyant est monté deux fois dans son mât pour réparer une drisse. Plus loin, pour Isabelle Joschke (15è) c’est son balcon arrière, qui l’a protégeait, qui s’est arraché ; la navigatrice doit à présent systématiquement s’attacher quand elle va à l’arrière de son voilier … En début de semaine, la tête de la flotte comptait 350 milles nautiques de retard sur la précédente édition du Vendée Globe et le leadrship change à chaque pointage ; un beau duel entre Thomas Ruyant et Charlie Dalin. Le voilier Hugo Boss a beaucoup perdu de terrain en raison des réparations effectuée par le skipper Gallois qui n’a plus qu’une priorité « rester en course ».

Ça n’avance pas bien vite !
Charlie Dalin (Apivia), Thomas Ruyant (LinkedOut) et Jean Le Cam (Yes We Cam) ont pris la tête de la flotte en espérant retrouver un peu de vent mais, à ce rythme, le record de 17 jours entre Les Sables-d’Olonne et le Cap de Bonne-Espérance, en 2016, ne sera pas battu ; on est plutôt autour de 21 jours !

Cette semaine, il y a eu aussi une avarie de quille pour le 30è de la course, Sébastien Destremau (Merci). Une fuite d’huile sur l’un des vérins de la quille que le marin a réussi à réparé à l’arrière de la flotte dans le Pot au Noir.
Un multitude de problèmes pour le Japonnais Kojiro Shiraishi (DMG Mori Global One) … Le samouraï, avant-dernier de l’aventure, a du mettre 6 jours pour réparer une grand-voile !

Coup dur pour le second de la course, Thomas Ruyant qui a cassé son foil bâbord dans la nuit de mercredi. Passée la déception, le marin déclarait : Je continue la course avec une seule aile, mais je me réconforte en me disant qu’il me reste mon foil tribord, qui est statistiquement le plus important pour un tour du monde.

Ce vendredi matin, près de 3 semaines après avoir quitté le port des Sables d’Olonne, ils sont toujours 32 skippers (sur 33) en course et Charlie Dalin creuse l’écart sur ses poursuivants … Les premiers marins sortent du contournement de l’anticyclone Sainte-Hélène et vont arriver rapidement au Cap Bonne Espérance. C’est donc l’entrée dans les Quarantièmes Rugissants, avec en mire les Îles Kerguelen, dans l’Antarctique Française, d’ici une bonne grosse semaine ! Jérémie Beyou (Charal) ferme la marche, toujours dans l’Atlantique-nord.

=> Classement actualisé du Vendée Globe
(crédit photo : © Mark Lloyd/Alea)

[VG2020] Semaine 11

[VG2020] Semaine 11

22 janvier 2021
Story du mardi [Podcast]

Story du mardi [Podcast]

19 janvier 2021
Story du lundi [Podcast]

Story du lundi [Podcast]

18 janvier 2021
[VG2020] Semaine 10

[VG2020] Semaine 10

15 janvier 2021
[Covid-19] Vaccination

[Covid-19] Vaccination

14 janvier 2021
Triste nouvelle :-(

Triste nouvelle :-(

11 janvier 2021
Objectif dune

Objectif dune

08 janvier 2021
[VG2020] Semaine 9

[VG2020] Semaine 9

08 janvier 2021
Story du jeudi [Podcast]

Story du jeudi [Podcast]

07 janvier 2021
Conseil du Nautisme

Conseil du Nautisme

04 janvier 2021

Partager

About Author

Ludovic Lejeune