Sports Vendée Globe — 01 janvier 2021 — Par Ludovic Lejeune

En cette période de vacances de Noël, il n’y a pas eu de trêve en tête de la course et la bataille a fait rage entre Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) et son dauphin Charlie Dalin (Apivia).
Les deux hommes se suivent ; très peu de milles nautiques les séparaient et, parfois, le classement a placé temporairement Charlie devant Yannick … Depuis la semaine dernière Bestaven a réussi à creuser l’écart.

Juste avant Noël, en milieu de flotte, Jérémie Beyou (Charal) a transpercé l’océan Indien à une vitesse moyenne de 19,5 nœuds ! En 48 heures, il a englouti 750 milles en dépassant Manuel Cousin (Groupe Sétin) et Didac Costa (One Planet One Ocean), puis Stéphane Le Diraison (Time for Oceans) …

Toujours des bobos :
Alan Roura (La Fabrique) a informé son équipe le samedi 26 décembre 2020 au matin qu’il était de nouveau victime d’une fuite d’huile au niveau d’un des deux vérins hydrauliques de son voilier.
Stéphane Le Diraison (19e) a mis sa course sur pause, car son chariot de hook de grand voile s’est cassé. Il envisageait de s’abriter sous le vent de l’île Macquarie (comme l’avait fait Louis Burton).

Entre Noël et le Nouvel an, à 2000 milles du Cap Horn, la dépression subtropicale qui a remplacé le gigantesque anticyclone du Pacifique, a restitué aux Cinquantièmes leur réputation de latitudes hostiles. Lundi dernier, les premiers marins sont arrivés au point Nemo (le plus éloigné de toute terre émergée) !

La première femme de ce Vendée Globe, Isabelle Joschke, était pointée 5è mais avouait une « lourde fatigue physique » qui l’a empêché de renvoyer la bonne toile. Même révélation chez Benjamin Dutreux (10e) dont l’impératif était de reprendre des forces après une ascension dans le mât pour affaler son J2 déchiré en deux.

Le 28 décembre dernier, le leader Rochelais a eu 48 ans !
Mais pas le temps de célébrer quoi que soit. Il déclarait « Il me tarde de sortir des mers du Sud ». Pendant ce temps, le Sablais d’adoption Arnaud Boissières (16e) détenait la palme de la meilleure progression en 24 heures (414 milles) à la longitude de la Nouvelle-Zélande.

Au 51ème jour de course, le bizuth Nantais Damien Seguin (qui est né sans main gauche) s’est emparé de la 3ème place ! Damien est le tout premier concurrent handicapé, engagé dans le Vendée.

Pour finir cette année 2020, Yannick Bestaven toujours en tête à l’approche du Cap Horn qui devrait être franchi dès samedi, si la terrible dépression qui s’annonce ne provoque pas trop de casse parmi les monocoques ! Jeudi matin Jean Le Cam faisait la Une de L’Équipe. A 61 ans, le vétéran a déjà définitivement gagné le cœur du public.

En ce nouvel an, Bestaven et Dalin étaient en approche du 3ème et dernier cap de la course : le mythique Horn ! Des vagues de trois étages et 55 nœuds de vent dans les rafales, c’est ce qui les attend demain après-midi, aux abords des côtes chiliennes. Le franchissement du Cap Horn s’annonce grandiose cette fois-ci.

Rappel dès abandons :
Alex Thomson (Hugo Boss)
Kevin Escoffier (PRB)
Samantha Davies (Initiatives-Coeur)
Sébastien Simon (Arkéa-Paprec)
Nicolas Troussel (Corum L’Epargne)
Fabrice Amedeo (Newrest-Art et Fenêtres)

=> Classement actualisé du Vendée Globe

[VG2020] Coeur de skipper

[VG2020] Coeur de skipper

26 février 2021
Story du jeudi [Podcast]

Story du jeudi [Podcast]

25 février 2021
Vive la glisse !

Vive la glisse !

24 février 2021
[VG2020] Plus que 6

[VG2020] Plus que 6

12 février 2021
Story du jeudi [Podcast]

Story du jeudi [Podcast]

11 février 2021
[VG2020] La suite …

[VG2020] La suite …

08 février 2021
Prochains matchs du RVBC

Prochains matchs du RVBC

08 février 2021
Story du jeudi [Podcast]

Story du jeudi [Podcast]

04 février 2021
[VG2020] À bon port …

[VG2020] À bon port …

03 février 2021
[VG2020] Semaine 12

[VG2020] Semaine 12

29 janvier 2021
[VG2020] Vive le Roi

[VG2020] Vive le Roi

28 janvier 2021
RVBC en février

RVBC en février

28 janvier 2021
Story du jeudi [Podcast]

Story du jeudi [Podcast]

28 janvier 2021

Partager

About Author

Ludovic Lejeune